du-galleco-au-wir-si-payait-autrementArticle Ouest France, Romain MANGATTALE.

Des billets verts, oranges, rouges, bleus, violets ou jaunes… Le Galleco, la monnaie locale de la métropole rennaise, va bien et s’étend progressivement. « On est sur Rennes, Redon, Fougères et on est en train d’arriver sur Bruz et Guichen », explique Guillaume Gautier, le responsable du développement commercial.

Une monnaie locale, c’est un moyen de paiement supplémentaire que peuvent vous proposer les cinémas, les épiceries locales et même les réparateurs de vélos. Elles se sont développées un peu partout dans le monde, à la suite de la crise financière de 2007. En 2014, il en existerait 14 000 dans le monde.

Un Galleco est et sera toujours égal à un euro, pas de spéculation possible. « On veut sensibiliser à l’achat local. Favoriser les circuits courts et les entreprises qui payent des taxes locales. » Pour en obtenir, il suffit d’ouvrir un compte au Crédit Coopératif et de mettre le montant voulu en euro. Les sommes récupérées par la banque aideront au financement de prêts pour des projets d’économie sociale et solidaire.

La doyenne des monnaies locales européennes, c’est le Wir suisse. Créée dans les années 1930 durant la Grande Dépression, la monnaie est devenue un véritable stabilisateur de l’économie suisse, utilisée par 20 % des PME.

Elle permet aux entreprises de continuer à échanger même lorsque leur trésorerie est dans le rouge. « Quand le franc suisse se casse la figure, le Wir prend la relève jusqu’à ce que la trésorerie revienne dans le positif. » Le Galleco reste encore loin de cet exemple. « Le Wir, c’est une banque à part entière, tournée surtout vers l’inter-entreprise. »

Aujourd’hui, 1 450 particuliers et 230 entreprises utilisent le Galleco. Et c’est sans compter les autres monnaies locales du Grand-Ouest qui se développent, comme La Maillette dans le Pays de Rance, le Gallais à Ploërmel, le So’Nantes et le Retz’l en Pays de la Loire… L’AlterTour, tour à vélo des initiatives, sillonne en ce moment l’ouest. Vous pourrez notamment retrouver le Galleco à Rennes, point d’arrivée du tour, les 19, 20 et 21 août, dans le Jardin des Mille Pas.